Aller au contenu principal 

t'as entendu?

Partage

Résultats 2013 du projet-pilote Test-Out (dépistage rapide)

En 2013, Ex Aequo, avec le soutien de l'Inami (à hauteur d'un subside de 43.500 euros), a mis en place le projet-pilote Test-Out pour organiser auprès du public des HSH (Hommes ayant des relations Sexuelles avec d'autres Hommes) un dépistage du VIH/SIDA délocalisé (hors institutions médicales) et démédicalisé (dépistage confié à des représentants communautaires formés).

Le projet ciblait plus particulièrement trois sous-groupes :

-          les homosexuels masculins ayant de multiples partenaires : il s’agit de les encourager à recourir au dépistage régulier du VIH et des autres IST;

-          les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, mais qui ne s’identifient pas comme homosexuels, et dont on sait qu’ils fréquentent peu les dispositifs existants;

-          les jeunes gays, qui se sentent de moins en moins concernés par le VIH/SIDA. L’objectif est de les sensibiliser au dépistage régulier comme réflexe de prévention.

 

L'objectif premier était de faciliter l'accès à un test de dépistage par le fait de le sortir du cadre purement hospitalier/médical. Il s'agissait également d'aller à la rencontre du public des HSH et qui représente une population dite vulnérable face au VIH/SIDA. Tout en le sensibilisant au dépistage précoce comme moyen de prévention. En effet, plus tôt une personne est diagnostiquée, plus vite elle pourra être mise sous traitement avec des résultats très positifs en ce qui concerne sa qualité et sa durée de vie, avec la perspective d'une charge virale indétectable, ce qui est une avancée significative pour voir se tasser le nombre de nouvelles contaminations.

 

Si le recours au dépistage parmi les HSH est nettement plus important qu’en population générale, le recours au dépistage est insuffisant étant donné la prévalence et l’incidence élevées. Une proportion non négligeable de HSH est encore dépistée tardivement et rarement dans la période de primo-infection (période au cours de laquelle les individus sont particulièrement susceptibles de transmettre le virus en raison d’une charge virale élevée). Un des freins les plus importants au dépistage provient de la difficulté d’instaurer un dialogue entre patients HSH et professionnels de santé au sujet de l’orientation sexuelle, des comportements sexuels et des prises de risque. Pour les patients HSH, ces difficultés sont liées à l’appréhension de la stigmatisation, du jugement moral et du non-respect de la confidentialité.

 

Au niveau opérationnel, le projet-pilote Test-Out mené par Ex Aequo s'est développé sous différentes formes:

-          un projet-pilote de dépistage délocalisé et médicalisé (présence d'un médecin) à bord d’un camion dans le quartier gay de Bruxelles,

-          des dépistages délocalisé et démédicalisé au sein d'établissements gays où il y a consommation sexuelle (saunas, certains bars et clubs),

-          des permanences hebdomadaires à heures fixes dans les locaux d'Ex Aequo proposant du dépistage délocalisé et démédicalisé.

 

L'outil utilisé était un TROD, soit un Test Rapide à Orientation de Diagnostic. En effet, les volontaires ayant participé au projet, n'étant pas des professionnels de la santé, n'ont jamais posé de diagnostic. Leur mission consistait à accueillir de manière adéquate et anonyme la personne, mener un entretien sur ses comportements sexuels, et lui prélever quelques gouttes de sang au bout du doit pour donner un résultat en quelques minutes. En cas de test réactif ou indéterminé, il s'agissait d'orienter la personne vers une structure médicale pour que le résultat soit confirmé tout en permettant une prise en charge et un accompagnement en cas de confirmation du test réactif.

 

Au total, 262 HSH ont été dépistés. L’âge moyen était de 37 ans.

Au niveau des résultats, il y a eu un nombre très limité de résultats réactifs, bien en-deca des chiffres de prévalence généralement admis chez les HSH (soit 10%). Qui plus est, il s'agissait de primo-dépistés!

 

Parmi les enseignements, Ex Aequo tient tout d'abord à mettre en avant 2 chiffres:

12 % des HSH qui se sont présentés n’ont jamais été dépistés.

35,4% des HSH qui se sont présentés ont été dépistés il y a plus d’un an.

 

> 46% des personnes dépistées via notre projet-pilote ne répondaient pas aux recommandations internationales en matière de dépistage contre la lutte VIH/SIDA, qui préconisent un dépistage tous les 6 mois, avec ou sans prise de risques sexuels. Grâce à cette opération, ils ont pu connaître leur statut sérologique tout en étant invité à s'inscrire dans une démarche régulière de dépistage.

 

Autre chiffre interpellant,  24% de HSH dépistés par nos soins qui ont eu au moins une pénétration anale non protégée (sans préservatif) avec un partenaire occasionnel de statut sérologique estimé identique ou inconnu. Dans le même temps, 98% d'entre eux ont pratiqué la fellation non protégée, ce qui, pour Ex Aequo, pose un problème en termes de transmission du VIH/SIDA et des autres IST (Infections Sexuellement Transmissibles), comme la Syphilis qui a fait son grand retour auprès de la population des HSH. Pour certaines de ces personnes qui ont des pratiques sexuelles à risques, on sait très bien que le message du "tout à la capote" ne marchera pas/plus. On les incite au moins à adopter le réflexe du dépistage régulier (tous les 3 mois) se faire dépister régulièrement, non seulement pour être diagnostiqué au plus tôt mais aussi pour éviter une trop longue période de contagion anonyme.

 

En conclusion, Ex Aequo estime avoir prouvé l'utilité de ce projet tant dans la sensibilisation au dépistage comme outil de prévention, que dans le fait d'avoir pu toucher des personnes n'ayant jamais eu recours au dépistage. Sortir du milieu médical a pour conséquence de multiplier les possibilités et de faire revenir dans le circuit du dépistage régulier toute une série de personnes qui, pour des raisons diverses, ne poussent pas/plus la porte du cabinet de leur médecin ou d'un hôpital pour connaître leur statut sérologique. Pour 92% des personnes venues se faire dépister chez nous, le fait que notre projet soit délocalisé et démédicalisé à facilité ou accéléré leur décision de faire un test. En outre, 69% des répondants estiment qu'il est plus facile de parler de leur sexualité dans le cadre d'un dispositif comme le nôtre plutôt qu'avec un médecin ou à l'hôpital.

 

Pour l'association, il faut à présent passer à la vitesse supérieure. Le cadre légal doit être rapidement adapté pour permettre à des associations reconnues et des travailleurs communautaires, sous certaines conditions dont la formation est un axe essentiel, de pratiquer le dépistage et l'accompagnement adéquat. Sans ce cadre légal, nous resterons toujours dans une zone grise où les opérations resteront limitées et où certains font n'importe quoi. Il est urgent d'y voir clair et que chacun sache quel rôle il a à jouer, et comment.

 

Ex Aequo annonce d'ores et déjà la poursuite de ce projet-pilote en 2014, toujours avec un financement de l'Inami. En souhaitant aussi une réelle volonté politique pour pérenniser le soutien financier aux associations qui seront reconnues pour pouvoir mener ces dépistages dans de bonnes conditions.


éléments relatifs
t'as vu?

Dans le cadre des journées sans voiture de Comines (Hainaut) ce dimanche 17 Sept 2017, l’association « Une Idée en L’...Lire plus

t'as entendu?

Dans le cadre des journées sans voiture de Comines (Hainaut) ce dimanche 17 Sept 2017, l’association « Une Idée en L’...Lire plus

t'as entendu?

L'hépatite A On assiste depuis le début de l'année a une recrudescence des cas d'hépatite A dans la communauté HSH...Lire plus

t'y vas?

LA DEMENCE - Anniversary Weekend

ExAequo sera présent a la Démence pour répondre à vos questions sur la réduction des risques. http://www.lademence.comLire plus

t'y vas?

STAMMBAR

ExAequo sera présent au Stammbar pour répondre a toutes vos questions dans la réduction des risques. http://www...Lire plus

t'y vas?

SAUNA CLUB 3000 BRUXELLES - TEST OUT - Dépistage Démédicalisé Délocalisé Anonyme & Gratuit

Tu voudrais faire le point sur ton statut sérologique ? Ex Aequo organise plusieurs fois par semaine sa permanence de...Lire plus

t'y vas?

SAUNA OASIS BRUXELLES - TEST OUT - Dépistage Démédicalisé Délocalisé Anonyme & Gratuit

Tu voudrais faire le point sur ton statut sérologique ? Ex Aequo organise plusieurs fois par semaine sa permanence de...Lire plus

t'y vas?

TEST OUT - Dépistage Démédicalisé Délocalisé Anonyme & Gratuit

Tu voudrais faire le point sur ton statut sérologique ? Ex Aequo organise plusieurs fois par semaine sa permanence de...Lire plus

t'y vas?

TEST OUT - Dépistage Démédicalisé Délocalisé Anonyme & Gratuit

Tu voudrais faire le point sur ton statut sérologique ? Ex Aequo organise plusieurs fois par semaine sa permanence de...Lire plus

t'as entendu?

Aujourd'hui c'est la Journée mondiale contre le VIH/sida. Un moment pour se remémorer les victimes du virus, mais aussi...Lire plus

t'as entendu?

AIDES dévoile dans son rapport 2016 les chiffres édifiants de la discrimination qui touche encore les personnes...Lire plus

Pages