Aller au contenu principal 

t'as entendu?

Partage

Vous cherchez un TTBM ?

Parfois, la relation patient gay – médecin peut s'avérer délicate. Pour les patients gays et/ou vivant avec le VIH, il n'est pas toujours facile de parler librement à son médecin. Pour les médecins, aborder l'orientation sexuelle et les pratiques de leurs patients peut s'avérer délicat. Voilà pourquoi, avec le soutien de Christos Doulkeridis, Ministre-Président de la Cocof, et de Rachid Madrane, Ministre en charge de l'Action sociale à la COCOF, l'asbl Ex Aequo a décidé de lancer ce mercredi 11 décembre sa campagne "Je cherche un TTBM" dont l'objectif premier est de renouer le dialogue et lutter contre un problème dormant au sein du monde médical.

Sans faire de généralités, force est de constater qu'il y a un problème dormant au sein du monde médical quant à une prise en charge adaptée des personnes homosexuelles, bisexuelles ou transgenres. Ne parlons pas d'homophobie mais, à minima, de comportements inadéquats, de malaise, de propos déplacés dans le chef de certains médecins, qui résultent souvent d'un mélange de peur liée à une méconnaissance sur les questions de santé gay, et d'à-priori philosophico-religieux. Il est temps de mettre cette problématique à l'ordre du jour.

Outre les témoignages qu'elle reçoit directement, Ex Aequo s'appuie sur l'enquête menée en 2011 par les Facultés universitaires Saint-Louis et l'Observatoire du Sida et des Sexualités pour dénoncer une sérophobie inquiétante qui prévaut encore dans le corps médical. Selon ces chiffres, 13% des personnes séropositives interrogées déclarent avoir déjà vécu un refus de soin. Et si on ne parle que des personnes séropositives homosexuelles, ce chiffre grimpe à 22% !

En France, les résultats de la 5ème enquête sur les discriminations à l'encontre des personnes vivant avec le VIH de Sida Info service (octobre 2012) traduit une triste réalité: alors que le sentiment global de discrimination tend à reculer, le domaine de la santé reste le plus visé. Plus grave encore, ce serait le seul domaine dans lequel le pourcentage de discriminations a augmenté par rapport à l'enquête précédente de 2005, passant de 43,7% à 46,6%.

Et pourtant, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. "Pouvoir affirmer son identité sexuelle fait partie des déterminants de santé qui concourent à ce bien-être qu’évoque la définition de l’OMS", affirme Ex Aequo.

Voilà pourquoi, avec le soutien de la Cocof, Ex Aequo a décidé de lancer ce mercredi 11 décembre une campagne intitulée "je cherche un TTBM (*Très Très Bon Médecin)", qui sera diffusée dans les lieux festifs et associatifs LGBT de la Région-capitale, mais aussi auprès des plannings familiaux, des maisons médicales et des Fédérations de médecins.

Au cœur du dispositif, le site Internet www.trestresbonmedecin.be qui se veut être un lieu d'échanges entre patients gays et médecins, avec des conseils, des orientations, la possibilité de laisser son témoignage.

L'objectif est multiple: nous voulons non seulement récolter un maximum de témoignages sur les bonnes et moins bonnes pratiques dans le cadre de la relation patient gay-médecin, mais aussi et surtout relancer une dynamique constructive auprès du corps médical. Tous les médecins sensibilisés à la thématique et conscient de leur rôle primordial dans le chaînon de la prévention pourront en effet signer une Charte.

Une fois la Charte signée, le soignant recevra un label "Je suis un TTBM", certifié par Ex Aequo, et qui indiquera aux patients gays qu'ils pourront parler sans crainte et qu'ils auront un interlocuteur dont les connaissances sont adaptées à leurs besoins spécifiques. A terme, cette campagne permettra à Ex Aequo de lister les soignants gay-friendly.

Car, si les homosexuels ont les mêmes attentes en matière de santé que le reste de la population, ils peuvent présenter des spécificités en matière de santé sexuelle et relationnelle à ne pas ignorer pour optimiser leur prise en charge: vulnérabilité face à certaines IST (VIH, syphilis et hépatite), couple sérodiscordant, multi-partenariat, pratiques sexuelles etc.

Il est grand temps de "soulever le couvercle" et de recréer du lien et du dialogue entre soignants et patients, et entre le monde médical et la Communauté LGBT.


éléments relatifs
t'as vu?

Dans le cadre des journées sans voiture de Comines (Hainaut) ce dimanche 17 Sept 2017, l’association « Une Idée en L’...Lire plus

t'as entendu?

Dans le cadre des journées sans voiture de Comines (Hainaut) ce dimanche 17 Sept 2017, l’association « Une Idée en L’...Lire plus

t'as entendu?

L'hépatite A On assiste depuis le début de l'année a une recrudescence des cas d'hépatite A dans la communauté HSH...Lire plus

t'y vas?

LA DEMENCE - Anniversary Weekend

ExAequo sera présent a la Démence pour répondre à vos questions sur la réduction des risques. http://www.lademence.comLire plus

t'y vas?

STAMMBAR

ExAequo sera présent au Stammbar pour répondre a toutes vos questions dans la réduction des risques. http://www...Lire plus

t'y vas?

SAUNA CLUB 3000 BRUXELLES - TEST OUT - Dépistage Démédicalisé Délocalisé Anonyme & Gratuit

Tu voudrais faire le point sur ton statut sérologique ? Ex Aequo organise plusieurs fois par semaine sa permanence de...Lire plus

t'y vas?

SAUNA OASIS BRUXELLES - TEST OUT - Dépistage Démédicalisé Délocalisé Anonyme & Gratuit

Tu voudrais faire le point sur ton statut sérologique ? Ex Aequo organise plusieurs fois par semaine sa permanence de...Lire plus

t'y vas?

TEST OUT - Dépistage Démédicalisé Délocalisé Anonyme & Gratuit

Tu voudrais faire le point sur ton statut sérologique ? Ex Aequo organise plusieurs fois par semaine sa permanence de...Lire plus

t'y vas?

TEST OUT - Dépistage Démédicalisé Délocalisé Anonyme & Gratuit

Tu voudrais faire le point sur ton statut sérologique ? Ex Aequo organise plusieurs fois par semaine sa permanence de...Lire plus

t'as entendu?

Aujourd'hui c'est la Journée mondiale contre le VIH/sida. Un moment pour se remémorer les victimes du virus, mais aussi...Lire plus

t'as entendu?

AIDES dévoile dans son rapport 2016 les chiffres édifiants de la discrimination qui touche encore les personnes...Lire plus

Pages